top of page

Je suis bloqué avec deux assurances, que faire ?

Dernière mise à jour : 3 sept. 2021

Tu as souscrit une deuxième assurance sans prendre garde au délai de résiliation de la première ? Sous le mauvais conseil d'un courtier, tu dois désormais payer à double ?


Est-ce la fin des haricots ?

Et bien non ! Il existe des solutions afin de pouvoir te défaire d'un contrat qui te lie sur plusieurs années.


Ci-dessous, tu trouveras quelques conseils s'appliquant aux domaines qui dépendent de la loi sur le contrat d'assurance (LCA). Notamment :

  • Les complémentaires maladie

  • L'assurance ménage

  • La protection juridique

  • L'assurance véhicule

  • Les assurances de responsabilité civile


Si tu es en double affiliation, voici ce que tu peux faire:

La résiliation sur sinistre : Il te suffit simplement d'utiliser une de tes prestations pour pouvoir annuler ton contrat. Dans le cas d'une complémentaire maladie, par exemple, tu pourrais changer tes verres de contact, faire un bilan de santé ou encore aller chez un ostéopathe. Cependant, veilles bien à ce que toutes les conditions suivantes soient réunies :

  1. Vérifie que la prestation soit bien prise en charge par ton assurance. Pour ce faire, tu dois te référer aux conditions générales (CGA) de ton produit. Elles sont presque toujours consultables sur le site internet de la compagnie.

  2. Dès que tu prends connaissance du remboursement de la prestation par ton assurance, tu disposes de 14 jours pour envoyer une lettre de résiliation (la date de réception faisant foi, attention !).

  3. Envoie ta lettre en recommandé afin de disposer d'une preuve tangible, si besoin.


L'échéance anticipée : La nouvelle révision de la LCA de 2020 permet à l'assuré de résilier un contrat après 3 ans d'affiliation, même si celui-ci est prévu pour 5 ou 8 ans.


Le droit de révocation : C'est souvent trop tard, mais toujours bon de le rappeler ; tu as un droit de révocation de 14 jours à compter de la signature du contrat.


L'augmentation de la prime : Si ta prime d'assurance augmente ou si l'assureur change ses conditions générales (CGA), tu es en droit résilier.


Et voilà, tu sais tout !

Toutefois, il faut être prudent dans ta démarche de résiliation. Une erreur est vite arrivée et il serait préjudiciable de te retrouver sans rien.

Si tu as le moindre doute, l'équipe myInsura se ferait un plaisir de t'aider à analyser ta situation.


N'hésite pas à nous envoyer un petit message via le chat ou le formulaire de contact !

92 vues0 commentaire
bottom of page